Accueil    
Mardi, le 12 avril 2011
Ça faisait des années qu'on tournait autour du pot au sujet d'un vélo pour LN. Elle a toujours eu des trucs qui, bien qu'adéquats, n'étaient pas vraiment justes. Trop vieux et déglingué, ou dans le cas du «iXi», trop particulier, rien de ce qu'elle a eu ne répondait à ses besoins, soit un bon vélo ordinaire, tout simplement.
Alors samedi matin, j'ai suggéré une seconde visite chez SOS vélo. Ils sont une entreprise d'insertion pour jeunes et offrent des vélos recyclés. Lors de notre première visite, il y a deux ou trois ans, à la fin de l'été, on s'était retrouvé devant une salle d'exposition presque vide, et rien de ce qui restait n'était satisfaisant. Cette fois-ci, le choix était convenable malgré une affluence digne d'une boulangerie plutôt que d'un magasin de vélos.
On y a laissé l'ancien vélo pliable, qui, on l'espère, aura une nouvelle vie, puis on est parti avec un vélo de ville. Dimanche, de retour du Marché Jean-Talon pour vraiment mettre à l'épreuve la nouvelle machine, LN a roulée sur du verre dans une ruelle et s'est offerte sa première crevaison. De retour à la maison après une petite marche forcée, je m'installe pour effectuer la réparation et, oh surprise! en sortant le boyau, un malin voulant ne pas trop se casser la tête y avait mis un boyau de 27" sur une jante de 24". Ce qui donnait ce joli pli et repli que l'on peut voir sur l'image. Rien de bien, bien grave, mais pour le principe, et j'aime mes principes, ça ne devrait pas. J'y retourne demain (ils sont fermés les lundis et mardis) pour y faire installer le bon boyau. La beauté de l'affaire, est que je n'aurai pas à réparer la crevaison.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.