Accueil    
Vendredi, le 29 juillet 2011
Les Rencontres d'Arles sont à la photographie ce que le Festival de Cannes est pour le cinéma, un lieu éphémère où tout semble possible, où toutes les rencontres, même les plus banales en apparence, ont plus de promesses là qu'ailleurs. Remarquez, je n'y ai jamais mis les pieds, pas plus à Arles qu'à Cannes, n'empêche, l'aura de ces lieux et événements transpirent la grandeur.
Pavel Maria Smejkal expose à Arles en ce moment cette série d'images qu'il intitule «Fatescapes». La beauté de la chose, c'est que «l'original» non seulement n'est pas mis en opposition comme ici, il est carrément absent. Et cependant, pour qui connaît l'image originale (originelle?), ces paysages contiennent tout de même toute la misère du monde.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.