Accueil    
Vendredi, le 14 décembre 2011
Je me suis levé tôt lundi matin. Le ciel était parfaitement dégagé et pour un 12 décembre, le fond de l'air n'était pas trop désagréable. Après une courte balade en métro, je me suis planté au beau milieu de la rue Saint-Denis avec mon Kodak et j'ai attendu que le soleil apparaisse. Non, aucune tendance suicidaire ici, juste que la Saint-Denis au nord du Boulevard Crémazie est plutôt tranquille, mais la vue qu'elle offre sur sa portion achalandée filant vers le sud devrait être spectaculaire quand le soleil se montre le bout du nez en plein dans sa trajectoire. Avec sa légère montée et la Métropolitaine en avant plan, le soleil est tout ce qui me manque pour rendre l'affaire intéressante. Malheureusement pour moi, je m'y suis pointé avec un bon deux, trois semaines de retard. Le soleil se lève maintenant plus à l'ouest, la fenêtre d'opportunité devrait donc être fin novembre avec une seconde chance début février. Il faut aussi que le ciel soit clair de tout nuage, spécialement sur la ligne d'horizon, ce qui ne laisse pas grand place à l'improvisation. Et avec ma méthode des plus empirique, comme dans pourrait pas être pire, allez donc savoir dans combien d'années je vais pouvoir faire cette image; et elle ne sera peut-être même pas bonne!
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.