Accueil    
Mardi, le 27 décembre 2011
Il aura fallu trois visites sur ce stationnement désaffecté (que l'on devine en bas à droite sur l'image satellite) pour en faire quelque chose. Ce qui m'y a attiré était un petit terre-plein avec un arbre rachitique au fin fond du stationnement. C'était il y un mois, il n'y avait pas de neige, et même si les nuages étaient bien beaux, le reste l'était moins. Il fallait de la neige pour y donner un peu de pureté. Première neige, j'y retourne en fin de journée pour avoir les feux de la Métropolitaine et le flou des véhicules, mais les nuages était tout sauf inspirant, bouché gris.
Seconde première neige vendredi dernier, on annonce un possible dégagement pour la fin de l'après-midi, je vérifie, le soleil se couche vers 16 h 15, je suis bon. 15 heures, je pars un lavage, j'ai le temps, je suis sur place en 10 minutes, comme s'il n'y a jamais d'embouteillage à Montréal et que la neige n'affecte en rien le flot de la circulation. Le trajet me prendra 30 minutes, le dégagement ne sera qu'une mince ligne à l'horizon, et plutôt que de l'avoir au nord comme je le souhaitais, il sera à l'ouest. Je le photographie quand même ce foutu arbre, mais les nuages au-dessus de lui ne sont pas mieux que la dernière fois, et comme je ne veux pas passer une heure ou deux dans la voiture pris dans la circulation de fin de journée, je jette l'éponte sur cet endroit. Mais bon, les dernières lueurs du soleil déjà passé à un autre continent sont pas mal sur ma gauche, il y a ce bout de clôture, ce n'est pas Tyra Banks, mais il est gratis alors je m'essaie. Je vais y prendre trois photos, une seule avec ce cadrage, c'est la dernière.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.