Accueil    
Jeudi, le 17 mai 2012
Ce n'est pas parce qu'on ne sait plus où se trouve quelque chose que cette chose est perdue. C'est juste qu'on ne la cherche pas, faute de savoir où regarder. C'est pourquoi il est bon, parfois, pas trop souvent, de faire un peu de ménage, de brasser le mélange pour faire remonter à la surface ce qui s'apprêtait à coller au fond. Comme pour cette caméra 16mm avec laquelle j'ai fait deux films.
C'est un très bel objet, lourd, et qui avec ses deux tourelles (la plus petite servant pour le cadrage) ressemble plus à une machine de guerre qu'à une machine pour faire de la magie. Le plus beau de l'affaire est que je viens de me rendre compte que j'ai là trois belles lentilles qui pourraient servir ailleurs (elles se dévissent tout simplement), comme pour une caméra obscura. Je m'y attelle immédiatement (voeu pieux).
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.