Accueil    
Lundi, le 28 mai 2012
On pourrait appeler ça la charge de la brigade légère, bien que l'analogie, pour ne pas dire allégorie, serait plus juste avec le poème de Tennyson qu'avec le massacre auquel il fait référence. Parce qu'on ne veut pas de gâchis ni de matraques, que de la justice, quelque soit l'instrument que nous ayons entre les mains.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.