Accueil    
Jeudi, le 11 février 2010
Premier cours de lithographie hier soir, au cinquième étage d'un de ces édifices qui semblent appartenir à une autre histoire, celle d'un pays de l'Europe de l'Est lors des beaux jours du socialisme. Mais au diable l'écrin tant que le caillou à l'intérieur brille, et malgré le verdâtre des néons, c'est lumineux.
Les machines utilisées sont elles aussi d'un autre siècle, celui du labeur, de la patience et d'un savoir-faire qui ne s'acquière qu'au prix de la persévérance. Cette table lithographique fut celle d'Albert Dumouchel, peintre, photographe, mais surtout graveur. Le tablier en bois franc a une de ces patines à faire rêver tout plancher du même nom, les engrenages sont massifs et intimidants, mais d'une beauté intemporelle, comme tout instrument qui revendique des décennies de création.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.