Accueil    
Samedi, le premier septembre 2012
Ce n'est jamais une bonne idée de s'accroupir en bordure d'une route ou d'une rue, qu'importe la raison, parce que les gens vont se faire toutes sortes d'idées. Ici par exemple, pas 10 secondes après la prise de cette image, une voiture de police s'arrêtait à ma hauteur, les occupants s'inquiétant de mon bien-être. C'est vrai que dans ce quartier ou la principale activité économique est la prostitution, voir quelqu'un sur les genoux en bordure de la rue, la première idée qui vient en tête n'est pas: « Tiens, un photographe immortalisant un élastique bleu, allons le saluer ». Ce serait fou quand même de penser une telle chose, on est bien mieux avec les soulons que les artistes dans la rue.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.