Accueil    
Jeudi, le 12 mars 2015
Enfant, quand je rentrais de l'école en fin d'après-midi par ces journées de printemps précoce en mars, il n'y avait rien de mieux que de marcher dans les rues défoncées par les plaques de glaces, de neiges et de flaques d'eau parsemant le chemin vers la maison. Je devenais un géant enjambant les continents, un ingénieur construisant du bout du pied des barrages, naviguant sur tout ce qui suivait le courant alimenté par la douce pente de la rue.
C'est probablement ce qui m'a fait aimer la géographie en classe, prenant fierté dans la distinction entre les hémisphères, et comprenant (après quelques efforts, j'imagine) qu'il puisse faire chaud au nord et froid au sud dans une autre partie du monde.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.