Accueil    
Mardi, le 21 juillet 2015
Je ne suis pas quelqu'un qui obsède sur les chaussures, mais je peux comprendre ceux qui le font. J'apprécie une qualité certaine dans le style et la fabrication, mais c'est surtout la durée qui m'intéresse, les amenant jusqu'au bout de la route.
L'idée des bottillons, c'est presque nouveau, mais les Clarks ont déjà quelques années, et je ne les porte plus qu'à l'intérieur (faute d'espace sablonneux à proximité), bien qu'en fait, mes toutes premières chaussures, bébé, furent des bottillons (que j'ai toujours), par contre les Chippewa sont toutes récentes, d'où l'idée de les faire se confronter.
Évidemment, les chaussures, bien qu'on les ait aux pieds, c'est dans la tête que ça se passe. Ça va avec l'image que l'on souhaite projeter de soi, à l'acceptation de son groupe et du statut social auquel on appartient. Et comme si ce n'était pas assez, quand on les achète, on nous en remet deux, n'est-ce pas merveilleux!
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.