Accueil    
Mercredi, le 2 décembre 2015
Adolescent, dans un cours de photographie, le prof pour illustrer qu'on pouvait faire beaucoup avec pas grand-chose nous avait montré des images de sapins dans une tempête de neige. Il y avait une dizaine de tirages, à peu près tous identique (évidemment, il n'y a rien qui ressemble à un sapin sous la neige qu'un autre sapin sous la neige), et on s'était foutu de sa gueule (dans son dos). Bien que la répétition et le banal soient tout aussi valables que leurs contraires, on respire bien tous les jours et l'on ne s'en tanne pas.
À y penser, probablement que 10 images, ce n'était pas suffisant, il en aurait fallu 100, prisent un peu partout dans le monde et on aurait été sur le cul.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.