Accueil    
Vendredi, le 13 mai 2016
C’est à peine si l’on devine la voie ferrée sur cette image, il faut plus qu’un oeil averti, il fallait être là.
Aux heures de pointe, le train de banlieue y passe aux vingt minutes, mais de cet angle, la machine bouche l’horizon, et je n’ai pas encore réussi à faire quelque chose d’intéressant avec le train dans le champ (de vision s’entend). Je dois être mûr pour changer de point de vue.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.