Accueil    
Vendredi, le 22 juillet 2016
La frontière blanche de l’imaginaire américain, c’est cette petite clôture. Elle ne protège rien, mais elle délimite l’espace. Ceci est chez moi, bienvenue dans l’apparence du conte de fées.
Plus prosaïquement, c’est assez pointu, je ne voudrais pas y atterrir après une fausse manoeuvre en vélo.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.