Accueil    
Mardi, le 4 mai 2010
C'est la faute à Marilyn et Richard Avedon, qui avec cette photo rendait obsolète tout le glamour hollywoodien qui précédait.
Plus tard, à la fin du règne des supermodels, les magazines de mode, en mal de nouveautés, ont redécouvert la faune de L.A. et ses jeunes starlettes (on dit actrices dans certains milieux) avides de publicités.
Alors aujourd'hui, la machine du cinéma et celle de la mode marchent main dans la main, en couple parfait qu'ils sont. Cela donne des images éclatées, mais où l'intention prime avant tout, comme dans le placement de produits, qu'ils sont. Si l'image rigide et encadrée à outrance d'hier n'est plus, merci Norma Jeane, la liberté des images d'aujourd'hui est aussi factice que le carcan de celles d'hier.
Tout ça, uniquement parce que je trouve Jennifer Aniston plus photogénique que Angelina Jolie. Cette dernière a tout d'une Joan Crawford, d'une autre époque donc, et s'accommode mal, j'imagine, de la légèreté voulue d'aujourd'hui.
De haut en bas et de gauche à droite, Jennifer Aniston, Charlize Theron, Ellen Paige, Scarlett Johansson et Marilyn.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.