Accueil    


Mardi, le 8 août 2017
Volontairement perdu dans le sous-bois, le nez au ras du sol, abîmé dans un monde minuscule et flou, on devient absent à la réalité qui nous entoure. Seule la lumière changeante nous interpelle. Machinalement on ajuste la mécanique, on s’adapte, complaisant. Puis, un grondement lointain nous redresse. Du regard on contemple alors la nette démarcation du bleu azur et du gris sombre chargé d’électricité. Un mot que l’on interdit aux enfants nous vient en tête, puis quelques autres suivent face à la réalisation de notre situation. Il faut affronter ou se résigner. Fuir, c’est se résigner à affronter alors on fonce, en 10 minutes on se retrouve à l’abri, le bleu est tout occulté, mais le gris toujours en laisse.
Le temps passe, rien, ça viendra plus tard. La fuite semble ridicule maintenant.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.