Accueil    


Lundi, le 14 août 2017
, j’avais les deux pieds sur un bout de trottoir, seul en forêt. Comment avait-il abouti à cet endroit inusité pour un agrégat de béton, mystère. Peut-être qu’il en avait assez de se faire passer dessus, le besoin de changer d’air, de voir autre chose que l’asphalte à ses côtés.
Il s’est donc trouvé un petit bout de campagne entre deux voies ferrées. Les arbres sont jeunes et sauvages, des squatters. Il n’y a pas de promesses, mais ça durera le temps que ça durera. C’est déjà ça de gagner.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.