Accueil    


Vendredi, le 25 août 2017
Il y a de ces endroits ici, en bordure de la ville, où les vestiges d’une époque révolue de prospérité ce sont fait envahir par la végétation. Cela donne un mélange d’espaces vacants touffus, laissés en pâture à la bêtise humaine qui l’encombre de déchets divers.
C’est un peu comme explorer une ancienne cité perdue, à très petite échelle et avec des vestiges sans importances ni trésors, comme une désolation après le pillage.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.