Accueil    


Vendredi, le 16 juin 2017
La maman et la putain de Jean Eustache - 1973
C’est la troisième fois que je le vois. La première était à l’adolescence au ciné-club de Radio-Canada. La seconde dans un petit cinéma qui n’existe plus du quartier Rosemont dans les années 80, et maintenant, alors qu’il est sur YouTube.
Évidemment, ce qui avait impressionné l’introverti silencieux que je suis est que l’Alexandre incarné par Jean-Pierre Léaud en est tout le contraire. Il n’arrête pas et ne doute de rien. Ça m’avait impressionné, et puis c’est très drôle (pas du ventre, de la tête).
Quelques morceaux choisis:

Il faut toujours encourager les injustices.

Vous avez de très belles veines, j'aimerais bien vous faire des piqûres.

Parler avec les mots des autres, voilà ce que je voudrais, ça doit être ça la liberté.

Vous devriez changer les draps, ils sont tout sales, il y a du sang.
À non, je ne les changerai pas. Cela pourrait donner des soupçons.

Comment voulez-vous qu'une fille sur qui les types sautent au bout de 5 minutes ne soit pas troublée quand quelqu'un est gentil et cherche pas à la baiser?

Vous connaissez cette histoire de Sacha Guitry avec sa première femme?
Non.
Il était chez lui avec sa femme, assis dans un fauteuil au dossier très haut dans lequel il disparaissait complètement. Et tout à coup, il entend la porte s'ouvrir derrière lui et reconnaît la voie d'un acteur qui dit: Alors chérie, tu es seule? Il se lève, apparaît, et répond: Je ne suis pas seul, mais je ne savais pas que tu m'aimais assez pour m'appeler chéri!

Je vous ai suivis parce que j'avais envie de rester avec vous.
Vous êtes très gentille, mais je ne peux pas.
Vous avez des choses importantes à faire Alexandre? Je croyais que vous ne faisiez rien?
Non, je ne fais rien, mais je vous l'ai dit, j'ai une vie bien remplie.

Vous aviez quelques heures à passer, vous auriez pu les passer tranquillement chez vous en regardant la télévision!
Regarder la télévision? J'avais envie d'être baisée, j'avais envie d'une queue. C'est bien de s'endormir en sentant une queue même molle contre ses fesses.

Je suis affreuse.
Oui!
Vous trouvez?
Oui, mais vous avez une façon d'être affreuse qui vous va très bien.

Quand je fais l'amour avec vous, je ne pense qu'à la mort, à la terre, à la cendre.

J'ai pensé à vous dans les chiottes. Il y a un graffiti. «Ma rage d'aimer donne sur la mort comme une fenêtre sur la cour». Et quelqu'un a écrit en dessous: «Saute Narcisse».


 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

         |   À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.